Offre d’emploi – Communication

Coordonnateur(trice) des communications et de la vie associative

Parole d’excluEs est à la recherche d’un(e) coordonnateur(trice) des communications et de la vie associative.

Parole d’excluEs est une organisation qui innove dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, notamment par son action de mobilisation citoyenne et l’action collective, à partir de logements communautaires, sur les territoires de Mercier Hochelaga-Maisonneuve et Montréal-Nord (secteur de l’îlot Pelletier et Nord-Est).

logo_paroledexclues_rgb-1

Offres d’emploi en recherche

InterActions – Centre de recherche et de partage des savoirs – CIUSSS du  Nord-de-l’Île-de-Montréal

Offre d’emploi : assistant de recherche

  • Travail à plein temps, jusqu’au 31 mars 2017, avec possibilité de renouvellement
  • Urgent
  • Lieu de travail : CLSC de Bordeaux-Cartierville du CIUSSS-du-Nord-de-l’Île-de-Montréal
  • Salaire selon les normes en vigueur dans le réseau de la santé et des services sociaux du Québec (de 20,35 $ à 24,51 $)

Offre d’emploi : 2 auxiliaires de recherche (étudiants) recherchés

  • 1 mandat pendant 2 ans et 1 mandat pendant 6 mois
  • 15 heures par semaine, horaire flexible
  • Lieu de travail : CLSC de Bordeaux-Cartierville du CIUSSS-du-Nord-de-l’Île-de-Montréal
  • Salaire selon les normes en vigueur à l’Université de Montréal

InterActions

Offres d’emploi – Trois offres de stage

Parole d’excluEs est à la recherche…

Dans le cadre du programme Stages pour les jeunes, coordonné par Communautique, l’équipe de Parole d’excluEs est à la recherche :

logo-parole-exclus

Offre d’emploi – Accorderie

Coordonnateur(trice) de l’Accorderie de Montréal-Nord et de l’Accorderie de Montréal Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Une Accorderie vise à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale en renforçant les solidarités entre des personnes d’âge, de classe sociale, de nationalité et de sexe différents.

Une Accorderie développe, par l’échange de services et la coopération, les conditions d’une amélioration réelle, et au quotidien, de la qualité de vie de tous ses membres, les AccordeurEs. Ces derniers ont accès aux services individuels des autres membres de L’Accorderie, ainsi qu’aux activités collectives d’échange, soit à des services d’intérêt général qui s’adressent à l’ensemble des AccordeurEs.

Une Accorderie œuvre dans le monde de l’économie sociale et solidaire, en proposant un système économique alternatif reposant sur la création d’une nouvelle forme de richesse. Une richesse collective et solidaire qui s’appuie essentiellement sur le potentiel des membres de toute la communauté. Une communauté où, trop souvent, les citoyens les plus pauvres sont jugés non productifs, car étant sans emploi, aux études, à la retraite, etc. ou occupant un emploi mal rémunéré, ils sont exclus de la spirale de la surconsommation.

Une Accorderie fait plutôt le pari qu’il est possible de créer cette richesse collective et solidaire en se basant sur la contribution de tous les membres de la communauté. Une Accorderie, c’est une façon démocratique et organisée de construire une alternative au système économique dominant, avec ce qu’il comporte d’inégalités, et d’entrer dans la spirale sympathique d’un réseau qui concrétise sa croyance que le monde peut fonctionner autrement, en ne laissant personne de côté, et qu’il est possible de produire et de consommer autrement. (http://accorderie.ca/quest-ce-quune-accorderie/)

Poste de coordonnateur – coordonnatrice de deux Accorderies montréalaises (offre-emploi-coordonnateur-accorderie.pdf)