Lutte contre les politiques d’austérité

Savoir se remettre en question pour mieux atteindre ses objectifs

Plusieurs semblent désemparés devant le portrait actuel de la lutte contre les politiques d’austérité. Voici quelques réflexions toutes simples que je me suis faites en y réfléchissant.

Une lutte de cette ampleur exige qu’elle soit menée en faisant des alliances. Or, une alliance demande de se doter d’une « plateforme » commune : à la fois représentative, convaincante et efficace. Cela implique de s’entendre sur des objectifs et des moyens d’action communs. Visiblement, les tendances à l’œuvre actuellement ne partagent pas cette communauté d’objectifs et surtout de moyens. Il importe alors de se poser des questions; se les poser à nouveau si cela a déjà été fait? Veut-on faire reculer le gouvernement? Veut-on faire avancer la conscience collective? Ou encore veut-on générer du désordre social? Selon la question de base privilégiée, des moyens différents devront être mis en œuvre. Si une question est retenue plutôt qu’une autre, il faut les ordonner, dégager un ordre de priorité qui commandera également une priorisation des moyens choisis.

Le Quart-État
Le Quart-État, peinture de Guiseppe Pellizza (1901)

Actuellement, les forces en présence poursuivent visiblement des objectifs divergents, au point où certains moyens d’action peuvent aller à l’encontre de ceux des autres. Pour nous, les objectifs de la majorité des plus défavorisés et de leurs sympathisants doivent nous guider. Nous sommes dans le provisoire, bien sûr, mais je ne pense pas qu’on doive favoriser des idéaux du type du « Grand Soir » ou du  « jour J», du moins pas dans la conjoncture actuelle. L’histoire apporte peu sinon pas d’exemple de réussite d’une telle approche, du moins dans une perspective favorable à la majorité.

Permettez-moi une autre question. Dans quelle mesure et comment doit-on se démarquer de tendances qui nuisent à la lutte plus qu’elles n’aident? Il me semble qu’une tendance qui vise « moins d’État » est plus proche du gouvernement Couillard que de ceux et celles qui luttent contre les mesures d’austérité. À réfléchir en tous cas!

Enfin, devant la difficulté à communiquer les objectifs cachés de mesures qui prétendent effacer les budgets déficitaires et éradiquer la dette publique, mieux vaudrait, il me semble, mettre l’accent à l’image de la réflexion présentée par Ekopolitica sur des revendications axées sur une juste redistribution des pouvoirs et des richesses, bref, sur plus de démocratie, plus d’écologie et le respect du bien commun.

Réjean Mathieu

Que la réflexion et l’échange d’idées se poursuivent ! Nous vous invitons à commenter ce texte et à le partager s’il vous a plu ou aidé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s