Fiducie foncière communautaire

L’antispéculation : une clé de transformation sociétale !

Début de l’hiver 2014, sous la direction de John Emmeus Davis, la maison d’édition Écosociété publie la version française de « Community Land Trust Reader », ouvrage édité en 2010 par le Lincoln Institute for Land Policy.

Lopez_Masthead

http://mithun.com/projects/project_detail/Lopez_Community_Land_Trust

Ce livre didactique répond à un besoin clair. Il informe les acteurs sociaux à la recherche de voies alternatives de développement sur un contre modèle d’utilisation du sol. Le Community Land Trust ou Fiducie foncière communautaire s’inscrit dans une logique de mutualisation partagée de la terre et des biens immobiliers. Fondamentalement, ce principe est appliqué au sol dans une tentative communautarisation du vivre ensemble. Plus largement, il permet de sortir le foncier et l’immobilier de la spirale spéculative dans laquelle ils sont profondément ancrés.

Derrière l’idée du foncier communautaire réside le projet de sociétés fondées non plus sur des modalités juridiques privées, mais sur un « droit du Commun ». Travailler à partir d’une stratégie de développement antispéculative permet de penser autrement notre rapport à l’économie et au politique. Si nos rapports au sol et à l’immobilier peuvent être déprivatisés, il peut en être autant de l’alimentation, de l’art, de l’éducation ou de la démocratie.

Jean-Marc Fontan

Que la réflexion et l’échange d’idées se poursuivent ! Nous vous invitons à commenter ce texte et à le partager s’il vous a plu ou aidé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s