Madame la ministre…

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/372419/aide-sociale-des-manifestants-denoncent-la-trahison-de-maltais
http://www.ledevoir.com/politique/quebec/372419/aide-sociale-des-manifestants-denoncent-la-trahison-de-maltais

Une fois de plus un gouvernement tente de récupérer de l’argent sur le dos des plus pauvres. La ministre Maltais, sans en avertir préalablement les principaux concernés, a décidé de couper certaines catégories de personnes assistées sociales. C’est une constante : les politicienNEs semblent avoir une prédilection pour écraser encore un peu plus les défavorisés de la société.

Madame la ministre,

Bien sûr, je suis d’accord avec des mesures qui favoriseraient le retour au travail pour des personnes qui reçoivent de l’aide sociale. Mais je ne suis pas d’accord avec le fait que :

  • vous commenciez par couper les prestations de gens qui reçoivent déjà si peu…
  • ce soit, soit disant pour les inciter à chercher du travail… ce que je trouve très très très paternaliste comme attitude…Vous faites affaire avec des adultes, pas des enfants du préscolaire…
  • ces coupures leur tombent dessus sans annonce préalable. 

Pour mieux illustrer ce dont je parle, permettez-moi de vous parler plus longuement des gens « sur l’aide sociale ».

Depuis plus de 45 ans, j’ai eu l’honneur de travailler avec des personnes « assistées sociales », dans l’Outaouais et à Montréal. Ces gens devaient (et doivent encore) vivre (survivre ?) avec des montants dérisoires. Ils et elles se battent pour préserver, voire retrouver leur dignité, continuer à supporter leurs conditions souvent à l’encontre d’une incompréhension largement répandue dans la société, surtout parmi ceux et celles qui se vantent sans gêne de « s’être faits eux-mêmes » selon l’expression trop souvent utilisée. 

J’ai souvent rencontré chez les personnes « assistées sociales » plus d’humanité, aiguisée par leurs souffrances quotidiennes, que chez les « bien-pensants » trop heureux de se complaire dans leur fierté « de ne jamais avoir vécu aux crochets de la société » (???)   

  • Comme si cette situation relevait simplement de chaque individu…
  • Comme si leur pauvreté, leur difficulté à trouver, à garder un emploi, n’avait pas de causes sociales.
  • Comme si le système économique dominant n’y était pour rien… 

Toujours, ils et elles doivent se battre :

  • contre le fait qu’on les voit souvent comme des irresponsables ;
  • contre le mépris qui les assimile tous et toutes à une faible minorité qui profite du système ;
  • contre le fait que trop de politiciens ne se gênent pas pour leur faire porter des coupures qu’ils subissent déjà trop largement…

Madame la ministre, c’est le moment ou jamais de revenir en arrière… complètement. Si vous voulez agir, créez plutôt des programmes réellement insertifs  de création d’emploi, des mesures efficaces et respectueuses pour l’individu de recherche d’emploi.

Réjean Mathieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s